Le Niger a un climat désertique dans le nord, semi-désertique dans le centre, et semi-aride de la savane dans le sud. Les pluies en fait augmentent comme vous vous dirigez vers le sud, en raison de la mousson africaine, qui apporte l'humidité et les nuages de l'océan Atlantique de juin à septembre.

Précipitations au Niger

Le nord, occupé par le désert du Sahara, est doux ou agréablement chaud en hiver et torride dans le reste de l'année, et il est presque toujours ensoleillé.
Voici les températures moyennes de Bilma, dans le nord-est, à 350 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Températures moyennes - Bilma
BilmaJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
BilmaJFMAMJJASOND
Min (°C)8101519232425252218129
Max (°C)242832374141403939363025

Les pluies dans le nord sont rares et sporadiques, cependant il peut y avoir de rares pluies dans l'été. Ici, la moyenne des précipitations à Bilma.
Précipitations moyennes - Bilma
BilmaJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDécAnnée
BilmaJFMAMJJASONDAn
Préc. (mm)100111310520024
Jours0000011110004

En hiver, dans le plateau de Djado et dans le massif de l'Aïr, mais aussi parfois dans le désert du Ténéré, les nuits peuvent être froides, parfois autour du zéro, tandis que les températures diurnes sont beaucoup plus élevées, autour de 20/25 degrés. En hiver l'harmattan souffle du centre du Sahara, soulevant des nuages de poussière et obscurcissant le soleil, surtout en janvier. Au sommet de l'Aïr, sur le mont Idoukal-n-Taghès, 2.022 mètres de haut, les gelées nocturnes sont fréquentes. Dans le reste de l'année la chaleur règne dans le nord, au moins à basse altitude, les maximales se situent autour de 40 degrés d'avril à septembre, et les records sont autour de 50 degrés.

Désert du Ténéré

La bande du centre-sud, appelée Sahel, reçoit des précipitations dans les mois d'été, au cours de la mousson africaine. La partie la plus au nord, au limite avec la bande précédente, est en fait encore désertique et reçoit des pluies faibles: le massif de l'Aïr et Agadez reçoivent légèrement plus de 100 millimètres par an, avec un maximum en août (quand à Agadez il tombe 55 mm de pluie). Dans la partie centrale, qui comprend la zone du lac Tchad dans l'extrême est, les précipitations se situent autour de 250/300 millimètres par an.
La carte en dessus montre les isohyètes (lignes indiquant égales précipitations), qui indiquent la quantité de précipitations annuelles de 100 et 600 millimètres.
Comme vous pouvez le voir, il faut descendre à l'extrémité méridionale du pays pour trouver des pluies d'une certaine importance. Dans la capitale Niamey il tombe 585 mm de pluie par an: les premières rares averses se produisent dans l'après-midi ou le soir en mai, puis elles augmentent progressivement jusqu'en août, quand on arrive à 205 mm, avant de diminuer en septembre et de se terminer à début octobre. Ici, la moyenne des précipitations.
Précipitations moyennes - Niamey
NiameyJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDécAnnée
NiameyJFMAMJJASONDAn
Préc. (mm)01173585140205902010585
Jours001146913720043

À Niamey et dans d'autres endroits du sud, aussi les températures suivent un régime différent que dans le nord. L'hiver est plus chaud, si bien que les maximales dépassent les 30 degrés même en janvier, parfois il peut faire froid la nuit, bien qu'on ne touche pas le zéro comme dans le nord, mais tout au plus 7/8 °C. Le réchauffement du printemps est rapide et intense, tant et si bien qu'en mars on touche les 40 degrés, et en mai on peut dépasser les 45 °C, mais ensuite la mousson, apportant les courants et les nuages de l'océan, abaisse les températures estivales, bien qu'au prix de l'augmentation de l'humidité: en août les maximales retournent à 33 degrés comme en hiver, même si les minimales sont plus élevées et le taux d'humidité rend la chaleur étouffante. Après la mousson, il est temps pour un retour de la chaleur torride, avec 36/38 degrés en octobre et novembre, avant l'hiver, qui apporte un peu de fraîcheur, au moins pendant la nuit.
Voici les températures moyennes de Niamey.
Températures moyennes - Niamey
NiameyJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
NiameyJFMAMJJASOND
Min (°C)161923272826242324242017
Max (°C)333639414037343334383633

En hiver le ciel est clair, même si le soleil peut être voilé par la poussière soulevée par l'harmattan, une poudre fine qui rend le ciel blanc et pénètre partout. Le Niger du centre-sud est l'une des zones les plus touchées par l'harmattan de tout le Sahel.
À l'est de la capitale, des villes comme Maradi et Zinder ont un climat similaire à celui de Niamey.

Mosquée de Niamey

Dans l'extrême sud les pluies deviennent plus abondantes, de sorte qu'elles dépassent les 600 millimètres par an: nous sommes donc à l'extérieur du Sahel. À Gaya il tombe 825 mm de pluie par an, dont 70 mm déjà en mai et 250 mm en août. Le paysage ici dans les mois d'été devient décidément vert. Le mois le plus chaud dans l'extrême sud est avril, parce que déjà en mai la température commence à diminuer, tandis qu'en été la chaleur est tropicale, désagréable pour l'humidité plutôt que pour la température.

Quand partir

Le meilleur moment pour voyager au Niger est l'hiver, de décembre à la mi-février, quand le soleil brille dans tout le pays, l'air est sec et les températures sont généralement acceptables. Au sud dans la journée il peut faire très chaud même dans cette période, mais les nuits restent fraîches. Au nord, il peut faire froid la nuit, tandis que pendant la journée la température est douce ou agréablement chaude. En janvier, les tempêtes de sable deviennent plus fréquentes, et en février la chaleur commence à monter dans le sud, en direction des 40 degrés, donc dans l'ensemble le meilleur mois est décembre.

Dans la valise - quoi apporter

En hiver: vêtements légers pour la journée, larges et en fibres naturelles (coton ou lin), turban pour le désert et contre le vent du désert, lunettes de soleil, lunettes de vue au lieu des lentilles de contact (à cause du sable), une veste et un pull pour le soir, bottes de désert ou sandales, sweat-shirt ou chandail pour les excursions en bateau sur le fleuve Niger.
En été: pour le désert, des vêtements très légers, larges et en fibres naturelles (coton ou lin), turban, lunettes de soleil. Pull pour la nuit et sac de couchage pour les nuitées à l'extérieur. Pour Niamey et le sud, des vêtements légers, imperméable léger ou parapluie pour les averses. Pour les femmes, il est préférable d'éviter les shorts et les minijupes.