Au Mali il existe trois types de climat: 1- le climat du désert du Sahara au nord, 2- le climat semi-désertique du Sahel au centre, avec une saison des pluies de juin à septembre (et des précipitations qui vont de 100 à 600 millimètres par an), 3- le climat tropical de savane au sud, avec une saison des pluies plus intense et un peu plus longue, de sorte qu'on dépasse les 600 mm, et la majeure partie de la pluie tombe entre mai et octobre.

Précipitations au Mali

La grande région septentrionale (zone 1 sur la carte), presque dépeuplée sauf quelques rares oasis, est dominée par le désert, et a une température moyenne de janvier entre 15 et 20 degrés, bien que les nuits soient parfois très froides dans les mois d'hiver (les records de froid sont autour du zéro), tandis qu'en été elle est torride, même si en juillet et août la température diminue légèrement, parce que cette zone peut être affectée par quelques bancs de nuages et de rares averses.
Voici les températures moyennes de Tessalit, située dans le nord, à 500 mètres.
Températures moyennes - Tessalit
TessalitJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
TessalitJFMAMJJASOND
Min (°C)121418222528272626241914
Max (°C)273032374043424040373328

La couverture nuageuse et les averses pendant l'été sont dues aux dernières ramifications de la mousson africaine, qui à son tour est due aux vents humides de l'Atlantique, qui cependant ici ne sont pas ressentis beaucoup. À Tessalit il tombe 70 mm de pluie par an. Ici, la moyenne des précipitations.
Précipitations moyennes - Tessalit
TessalitJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDécAnnée
TessalitJFMAMJJASONDAn
Préc. (mm)10002515301510068
Jours00001234310014

Dans la bande intermédiaire (zone 2), le climat est déjà tropical, puisque la température moyenne de janvier est égale ou supérieure à 20 degrés, alors que les mois les plus chauds de l'année sont avril, mai et juin, quand on dépasse normalement les 40 degrés (mais parfois on peut atteindre 47/48 °C), car ensuite la mousson arrive, et elle est capable d'abaisser la température de quelques degrés, et d'apporter quelques averses, plus intenses et plus fréquentes que dans le nord. Nous sommes dans la zone appelée Sahel, au sud du Sahara.
À Tombouctou (ou Timbuktu), la ville légendaire du passé empire du Mali, dans l'année il tombe 180 mm de pluie, la quasi-totalité de juin à septembre, dont 75 mm en août.
Voici la moyenne des précipitations.
Précipitations moyennes - Tombouctou
TombouctouJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDécAnnée
TombouctouJFMAMJJASONDAn
Préc. (mm)1001515557530500183
Jours00011378510025

Après la saison des pluies, lorsque toutefois il n'y a pas de pénurie de jours ensoleillés où la température reste élevée, autour de 35/36 degrés, entre septembre et octobre la chaleur augmente légèrement de nouveau, et les maximales se situent autour de 36/37 degrés (mais parfois on peut dépasser les 45 °C), avant de descendre dans les mois d'hiver autour de 30 degrés. Ce sont les seuls mois de l'année qui ne sont pas torrides, au cours desquels en théorie le ciel serait clair, même si un vent du nord-est, l'harmattan, qui est capable de soulever la poussière et le sable, rendant le ciel blanchâtre, souffle souvent. Le développement d'une ville florissante comme Tombouctou certainement n'a pas été du aux rares pluies d'été, mais plutôt au grand fleuve, le Niger, qui prend sa source en Guinée et arrive dans cette zone semi-désertique, puis tourner ensuite et retourner vers le sud.
Voici les températures moyennes de Tombouctou.
Températures moyennes - Tombouctou
TombouctouJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
TombouctouJFMAMJJASOND
Min (°C)131519232627262525231814
Max (°C)303337404242393738393530

Tombouctou

En continuant vers le sud, les pluies d'été deviennent plus abondantes. Déjà à Mopti, dans la zone du "delta intérieur du Niger", elles totalisent 500 millimètres par an.
Dans le sud (zone 3 sur la carte) les précipitations sont supérieures à 600 millimètres par an, et à l'extrême sud elles dépassent même les 1.000 mm.
Dans la capitale Bamako on atteint les 1.000 mm, et la saison des pluies devient un peu plus longue, et les premières averses qui précèdent la mousson se produisent déjà en mai, puis il y a un maximum de 300 millimètres en août, et les dernières pluies tombent à début octobre.
Voici la moyenne des précipitations.
Précipitations moyennes - Bamako
BamakoJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDécAnnée
BamakoJFMAMJJASONDAn
Préc. (mm)11220551302252901956551991
Jours00136817181560074

Dans cette zone du sud, les mois où la température pendant la journée est plus basse sont même ceux de l'été, en raison de la couverture nuageuse et de la pluie, quand la moyenne oscille autour de 30/32 degrés, tandis qu'en hiver, en décembre et janvier, le soleil méridional pousse les températures diurnes autour de 33 degrés, même si l'air est sec et les nuits sont assez fraîches. À Bamako le mois le plus chaud est avril, lorsque les maximales se situent autour de 40 degrés, parce que déjà en mai la température s'abaisse un peu sous la poussée des premiers orages. Voici les températures moyennes.
Températures moyennes - Bamako
BamakoJanFévMarAvrMaiJuiJuiAoûSepOctNovDéc
BamakoJFMAMJJASOND
Min (°C)172023252524222222211817
Max (°C)333639403935323132353533

Quand partir

Le meilleur moment pour visiter le Mali est l'hiver, de décembre à février. En février la chaleur déjà augmente et commence à devenir torride dans le sud, tandis qu'en janvier les tempêtes de sable soulevées par l'harmattan commencent à être plus fréquentes dans le centre-nord, donc dans l'ensemble le meilleur mois est décembre. Il faut se rappeler que dans cette période la nuit il peut faire très froid dans le nord, de sorte que la température peut approcher zéro degré, tandis qu'à Bamako et dans le sud on peut descendre à environ 8/10 degrés.

Dans la valise - quoi apporter

En hiver: vêtements légers pour la journée, larges et en fibres naturelles (coton ou lin), turban pour le désert et contre le vent du désert, lunettes de soleil, lunettes de vue au lieu des lentilles de contact (à cause du sable), une veste et un pull pour le soir, bottes de désert ou sandales, sweat-shirt ou chandail pour les excursions en bateau sur le fleuve Niger.

En été: pour le désert: des vêtements très légers, larges et en fibres naturelles (coton ou lin), turban; un sweat-shirt pour la nuit, sac de couchage pour les nuitées à l'extérieur. Pour Bamako et le sud, des vêtements légers, parapluie ou imperméable léger pour les averses, peut-être un sweat-shirt.
Pour les femmes, il est préférable d'éviter les shorts et les minijupes.